Vous êtes dans : Accueil > Pôle culturel - La Graineterie > Exposition & Biennale > Retour sur les Expos précédentes > Saison 2015 - 2016 > Là-Haut

Là-Haut

© Alexandra Sà

Exposition collective, qui se déroula du 23 janvier au 5 mars 2016 à La Graineterie.

Commissaire de l’exposition : Aurélie Barnier

Avec Gilles Balmet, Allison Blumenthal, Pascale Bosc, Elodie Brémaud, Balthasar Burkhard, Guillaume Cabantous, Julien Chevy, Guillaume Collignon, Angélique Lecaille, Marie-Camille Orlando, David Renaud, Alexandra Sà, ClaireTrotignon, Pieter van der Schaaf et Jean-Luc Verna.

Paysage vertigineux et naturel, source d’évasion ou de méditation, lieu de retraite ou au contraire d’un tourisme de masse, mais aussi frontière, la montagne est de ces immensités qui fascinent. Commissaire d’exposition, randonneuse et skieuse, Aurélie Barnier réunit des artistes contemporains internationaux pour qui la montagne, ses images et ses sensations, sont sources d’inspiration. Qu’ils arpentent les sommets ou qu’ils en soient des observateurs émus, ils témoignent sous des modes d’expression variés de la relation singulière qu’ils entretiennent avec la montagne.

La Graineterie 
Pôle culturel municipal et centre d'art

Renseignements et réservations:
27, rue Gabriel Péri
Tél. : 01 39 15 92 10
e-mail : 

La Graineterie vous accueille :
Mardi, jeudi et vendredi : de 15h à 18h
Mercredi et samedi : de 10h à 13h et de 15h à 18h
Fermeture le lundi et le dimanche.

Entrée libre

Texte d’Aurélie Barnier, commissaire de l’exposition

« La montagne est un lieu de dépaysement, de repos, de sublime solitude, de réflexion, voire de méditation. Elle est un univers en soi, un espace de danger et d’absolue liberté qui fascine.
Paradoxalement, peut-être, c’est dans cette immensité minérale, sauvage, aux horizons multiples, que l’on peut se sentir intimement lié au reste du monde. 
Mue par un attrait personnel pour la montagne, j’ai cherché à comprendre comment et pourquoi nombre d’artistes contemporains s’emparent aujourd’hui de ce sujet, jusque récemment cantonné à une partie très restreinte de la peinture de paysage ou à l’expression d’idéaux romantiques[1].
Dans l’exposition « Là-haut », il s’agit d’explorer les divers usages contemporains de cette thématique, en les considérant à l’aune des démarches individuelles des artistes sélectionnés. La montagne y est donc envisagée comme motifs et enjeux de création, c’est-à-dire en tant que forme, certes, mais aussi en tant que moteur premier d’œuvres qui peuvent se situer en dehors de toute représentation, de tout rapport direct avec cette réalité extérieure.
Du relief acéré au sommet inaccessible, en passant par l’à-pic et l’ivresse de l’altitude, de la pureté tour à tour séduisante ou angoissante du blanc immaculé de la neige, de la glace et de leurs luminosités toutes singulières, aux pentes envahies par d’imposants pylônes mécaniques, bannières publicitaires, sportifs de haut niveau ou touristes d’une semaine…, la montagne est un sujet protéiforme. Et chacun de s’en saisir avec ses moyens (peinture, dessin, photographie, vidéo, installation, récit ou trace documentaire) et ses intentions les plus variées. Qu’ils se concentrent sur les structures architecturales des sommets, sur la puissance symbolique qu’ils y décèlent ou mettent en œuvre une observation attentive des phénomènes spécifiques à cet environnement, qu’ils développent une réflexion sur le sens d’une expédition ou sur la mémoire d’un paysage en mutation et de ses occupants ou bien encore qu’ils recomposent un espace abyssal, topographique ou abstrait…, la montagne est pour les artistes contemporains un territoire qu’ils arpentent avec jubilation, curiosité, distance ou même ironie. »

[1] Ce versant, essentiellement pictural, a été présenté en 1998 dans l’exposition du musée de Grenoble intitulée « Le sentiment de la montagne », qui rassemblait des œuvres de plusieurs écoles et mouvements européens de 1760 à 1920 et se concluait par quelques pièces contemporaines, encore rares à l’époque.

Les artistes

Gilles Balmet (né en 1979, vit et travaille entre Paris et Grenoble ; il est représenté par la galerie Dominique Fiat, Paris)
Allison Blumenthal (née en 1971, vit et travaille à Paris; elle est représentée par la galerie Xenon, Bordeaux)
Pascale Bosc (née en 1970, vit et travaille à Paris)
Elodie Brémaud  (née en 1985, vit et travaille en France et à l’étranger)
Balthasar Burkhard  (Suisse, 1944-2010)
Guillaume Cabantous  (né en 1977, vit et travaille à Paris ; Il est représenté par la Galerie Odile Ouizeman, Paris)
Julien Chevy  (né en 1980) 
Guillaume Collignon (né en 1985, vit et travaille à Lausanne et Genève)
Angélique Lecaille (née en 1975, vit et travaille à Rennes, Elle est représentée par la galerie Mélanie Rio, Nantes et Paris)
Marie-Camille Orlando  (née en 1978, vit et travaille à Paris)
David Renaud  (né en 1965, vit et travaille à Paris ; Il est représenté par la galerie Anne Barrault, Paris)
Alexandra Sà  (née en 1967, vit et travaille à Paris et à Montreuil)
Claire Trotignon (née en 1983, vit et travaille à Paris ; Elle est représentée par la galerie de Roussan, Paris)
Pieter van der Schaaf (né en 1984, Néerlandais, vit et travaille à Paris)
Jean-Luc Verna (né en 1966, vit et travaille à Paris ; Il est représenté par Air de Paris)

A télécharger

Communiqué de l'exposition La-haut (pdf - 1,26 Mo)

Flyer exposition Là-haut (pdf - 486,68 ko)

Dossier pédagogique Là-haut (pdf - 3,22 Mo)

Guide de visite de l'exposition Là-haut (pdf - 2,54 Mo)

A télécharger prochainement : dossier de presse de l'exposition

Les rendez-vous

Vernissage

eut lieu le samedi 23 janvier dès 17h, en présence des artistes et de la commissaire.

Parcours conté "Montagnes éphémères" à 17h30 et 19h
En savoir plus sur cet événement .

Les visites

Gratuit, réservation conseillée

Les matinales
Jeudi 28 janvier, 10h, pour les 0-36 mois

15 minut' chrono
Jeudi 28 janvier, 13h

Rencontre et visite avec la commissaire et des artistes
Samedi 6 février, 14h
gratuit, durée 1h15, réservation conseillée

Parcours en famille
Samedi 13 février, 11h
gratuit, durée 1h, réservation conseillée

Visite apéritive avec la commissaire
Mercredi 17 février, 19h
gratuit, durée 1h15, réservation conseillée

Différentes rencontres créatives furent organisées

L'ivresse des hauteurs
Programme 100% montagne : rencontres, discussions et performance autour d’artistes et de personnalités.
Avec Manola Antonioli, Yves Ballu, Neal Beggs, Pascale Bosc, Claire Glorieux et Marie-Camille Orlando.
Samedi 6 février à 15h30

 

Ainsi que des ateliers "Les P'tites mains"

La montagne, en formes et en couleurs
Avec l’artiste Marie-Camille Orlando 
Mercredi 24 février à 10h30, pour les 3-5 ans

Motif et montagne
Avec l’artiste Marie-Camille Orlando 
Mercredi 24 février à 15h30, pour les 6-8 ans