Jury professionnel Biennale de la jeune création 2020

Jury professionnel Biennale de la jeune création 2020

image de couverture page

À la suite de l'appel à candidatures pour la Biennale de la jeune création 2020, chaque artiste est sélectionné sur dossier par un jury de professionnels et d’élus locaux qui retient une dizaine de candidats faisant preuve d’une démarche artistique affirmée, originale et pertinente. Découvrez le jury ,professionnel de la Biennale de la jeune création 2020.

Agathe Brahami-Ferron

Artiste lauréate de la Biennale de la jeune création 2018

Suite à l’obtention de son Diplôme National Supérieur d’arts plastiques en 2016, elle a effectué un post-diplôme à l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Paris au sein de l’atelier Claude Dumas. Depuis, Agathe Brahami-Ferron a participé à plusieurs projets collectifs en France et en Belgique. Elle collabore régulièrement avec les galeries Antonine Catzeflis, Lefevbre&fils ainsi que La Peau de l’ours à Bruxelles. Agathe Brahami-Ferron a été lauréate de la Biennale de la jeune création 2018, avant de concevoir sa première exposition personnelle Woolloomooloo Bay, lors de sa résidence de création à La Graineterie en 2019. 

Agathe Brahami-Ferron tire son inspiration d’une observation du réel. Axée sur une recherche technique, formelle et picturale, sa pratique quasi exclusive de la céramique lui permet de mener, avec des œuvres figuratives, une réflexion sur des enjeux sociologiques, psychologiques et environnementaux contemporains. La notion de conscience de soi est ici centrale, portant en elle les codes et contraintes qui encadrent la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres, notre relation au corps etc. À partir de ces stéréotypes, comportementaux et dès lors sculpturaux, l’artiste développe depuis peu des mises en scène où réalisme et fantasme se mêlent. L’artifice s’affiche de plus en plus avec l’apport récurrent d’accessoires et de matériaux extérieurs à la céramique, mais également de formes de plus en plus lissées tendant parfois à l’abstraction. Tout ceci renforce la recherche scénographique et narrative de la jeune artiste.

En savoir plus sur l’artiste

Julie Crenn

Docteure en histoire de l’art, critique d’art (AICA) et commissaire d’exposition indépendante. 

En 2005, elle a obtenu un Master recherche en histoire et critique des arts à l’université Rennes 2, dont le mémoire portait sur l’art de Frida Kahlo. Dans la continuité de ses recherches sur les pratiques féministes et postcoloniales, elle reçoit le titre de docteure en Arts (histoire et théorie) à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III. Sa thèse est une réflexion sur les pratiques textiles contemporaines (de 1970 à nos jours). Des pratiques artistiques mettant en avant les thématiques de la mémoire, l’histoire, le genre et les identités (culturelles et sexuelles).

Critique d’art, elle collabore régulièrement avec les revues Artpress, Africultures, Laura, Branded, Ligeia, N. Paradoxa ou encore Inter-Art-Actuel. Commissaire d’exposition indépendante elle a réalisé plusieurs projets : La Graineterie (Houilles), MAC VAL, Musée d’art contemporain de Rochechouart, Musée des Beaux-arts de Dole, FRAC Réunion, Musée Thomas Henry à Cherbourg, ICAIO (Mauritius), Galerie Lot10 (Brussels), Artothèque de Caen,  Maison des arts de Malakoff, Transpalette (Bourges), Le Cube – Independant art room (Rabat), Le Parvis (Tarbes), Galerie Polaris (Paris), FRAC Aquitaine, MIAM (Sète), CAC La Traverse (Alfortville), Espace de l’Art Concret (Mouans Sartoux), FRAC Franche Comté (Besançon), Galerie Odile Ouizeman (Paris), Galerie Claire Gastaud (Clermont Ferrand), Faux Mouvement – Centre d’art contemporain de Metz. En 2018, Julie Crenn fut la directrice artistique de la résidence Les Ateliers des Arques dans le Lot.
Depuis 2018, Julie Crenn est commissaire associée à la programmation du Transpalette – Centre d’art contemporain de Bourges.
Elle est également membre du Comité Technique d’Acquisition du FRAC Poitou-Charentes (2014-2019).

Son site internet

Ninon Duhamel

Critique et commissaire d’exposition

Diplômée d’une licence d’histoire de l’art (La Sorbonne) et d’un master de Conception et Direction de projets culturels (Sorbonne Nouvelle), Ninon Duhamel travaille depuis 2013 dans le champ de la production d’expositions et de programmations artistiques, et pour le compte de diverses structures artistiques et culturelles. Elle a fait partie de l’équipe curatoriale au MACVAL – Musée d’art contemporain du Val de Marne, pour les expositions collectives Chercher le garçon en 2014-2015 (commissariat Frank Lamy), et Tous, des sang-mêlés en 2017 (commissariat Frank Lamy et Julie Crenn). Récemment, elle a également été chargée d’expositions à La Graineterie - centre d’art contemporain de la ville de Houilles (78).
Elle a également été médiatrice de plusieurs expositions d’art contemporain (Palais de Tokyo, MACVAL, Association Jeune Création) et coordinatrice de l’exposition Vision, organisée par l’ANDEA (association nationale des écoles supérieures d’art).

Rédactrice pour le site de critique d’art portraits-lagalerie.fr, elle écrit des textes sur des artistes émergents, dont la pratique porte sur des questions de langage, d’histoire, de mémoire et d’identité. De manière générale, elle mène une activité de recherche axée sur le langage dans l’art contemporain, et sur la manière dont les artistes actuels se saisissent de formes telles que l’écriture, les langues et la traduction, la conversation, l’oralité, la voix ou encore le chant, comme autant d’outils et de territoires où se forment et se performent des paroles, des regards, des positions qui nous disent quelque chose de nos manières d’être au monde.

Florian Gaité

Chercheur en philosophie et critique d'art.

Docteur en philosophie, diplômé du SOPHIAPOL de l'université Paris Ouest Nanterre, il a soutenu sa thèse "L'art et la schize du sujet. Plasticités contemporaines" en 2013, sous la direction de Catherine Malabou. Ses travaux croisent théorie de l'art, psychanalyse et sciences du vivant, notamment à partir du concept de "plasticité" et des problématiques relatives à l'affect. Depuis 2016, il est chercheur rattaché à l'Institut ACTE (Sorbonne Paris 1-CNRS), dans l'équipe "art / sciences".
Critique, membre de l'AICA, il travaille dans les domaines des arts plastiques et vivants (danse, performance) pour la presse écrite (The Art Newspaper, Art press...) et la radio (France Culture / La Dispute). Il endosse ponctuellement le rôle de curateur (maison des arts de Malakoff, Perception park, point éphémère...) et de conseiller en dramaturgie.
Depuis 2016, il est chargé de cours aux Universités Lille III et Paris VIII, enseignant invité à l'ESADTPM (Toulon). Il a également été co-directeur d'un séminaire au Collège International de Philosophie (avec Pauline Colonna d'Istria).
En 2019, il est lauréat de la "bourse de mobilité et d'aide à l'écriture d'un essai critique" (Institut National d'Histoire de l'Art / Institut français) et du prix de l'Association Internationale de la critique d'art (AICA)

Son site internet
 

Pauline Lisowski

Critique et commissaire d’exposition

Après un diplôme national d’art plastique à l’école nationale supérieure d’art de Nancy, deux années d’études à l’école du paysage de Blois, un master 1 en esthétique et science de l’art et un master 2 Projets Culturels dans l’espace public, Pauline Lisowski a développé une démarche de critique d'art en créant d'abord un blog d'actualité critique sur l'art contemporain, le corridor de l'art.

Elle publie ensuite régulièrement dans diverses revues en ligne dédiées à l'art contemporain (Inferno, Point Contemporain, BoumBang, Branded). Parallèlement, elle écrit des textes pour des artistes, dans des catalogues et sur leur site internet.
 
Elle s'intéresse aux pratiques artistiques qui touchent principalement à l'espace, à l'art du paysage, installation in situ en relation avec l'architecture et à des projets qui tissent du lien avec la cartographie.
Elle considère l'espace d'exposition comme un lieu porteur d'inspiration pour son histoire et son architecture. Ses projets consistent à inviter des artistes à prendre le temps de découvrir un espace, d'y trouver matière à création pour l'investir et le révéler. Elle construit ses expositions à partir d'une expérience du lieu et du territoire. Elle accompagne ainsi l'artiste dans sa réflexion et dans son processus de création.

Elle est membre de C.E.A. Commissaires d'expositions associés et de l'AICA, Association Internationale des Critiques d'Art.

Son site internet

Léo Marin

Commissaire & auteur

Né en 1987, Léo Marin est curateur indépendant, critique d’art et éditeur (prix FILAF de la meilleur publication en Galerie 2017). Il dirige depuis 2014 le volet contemporain de la galerie Éric Mouchet (Paris). Il est l’un des co-fondateurs des Éditions Born And Die avec Aurélie Faure et Ivan Dapic. En 2015, il initie le cycle d’expositions « Capsule », qui va vers l’amoindrissement de la frontière entre artiste et auteur.e.s / auteur.e.s -artistes, et en 2017 « Mapping At Last » qui pose au fil de ses éditions les jalons d’un atlas de la pratique cartographique et topographique au sein de la création contemporaine. Il est titulaire d’un master en Histoire de l’art et en art contemporain et sociologie ainsi qu’une formation de guide conférencier au Musée de Grenoble. Il est membre actif de l’association des Commissaires d’Exposition Associés (C.E.A.) et également membre de l’association des critiques d’art (A.I.C.A.) France, promulgant une critique d'art accessible a tous, préférant les références de la pop culture à celles des grands philosophes antiques. Actif depuis 10 ans dans le milieu de l'Art Contemporain, il travail en europe et collabore avec de nombreux partenaires privés et publics (Galerie Emmanuel Perrotin, Galerie Eva Hober, Galerie Eric Mouchet, Double V Gallery, Espaivisor Gallery, Marseille Exposition, ADIAF, Réseau Documents d'artistes, Point Contemporain, Comité Professionel des Galerie d'Art, Monuments Nationaux, Palais de Tokyo, ...). Au fil des rencontres et des expositions, c'est une véritable famille d'artistes qu'il se crée, une équipe de cœur toujours grandissante avec qui il compose les projets a venir...

Son site internet